Le Génie des Oiseaux

Un conseil, un avis sur les livres d'ornithologie. Pour partager des documents texte, des tableaux ou des fichiers PDF sur les oiseaux
Répondre
Auteur
Message
puffin
Avatar du membre
Hors ligne
Messages : 818
Enregistré le : jeu. 8 juin 2017 10:36
Code Postal : 09800

Le Génie des Oiseaux

#1 Message par puffin » mer. 14 févr. 2018 17:20

Je viens de commencer la lecture de cet ouvrage que je trouve déjà passionnant:

Image
Image

L'auteure, Jennifer Ackerman, se passionne pour les sciences, la nature et la biologie humaine depuis près de 30 ans. Collaboratrice du Scientific American, du National Geographic Magazine, du New York Times, elle a été primée à maintes reprises pour ses travaux de vulgarisation des sciences.

Extrait ( je voulais faire quelques copies mais ce livre est trop gros):
" Dans ce livre, le génie est défini comme le talent de savoir maîtriser son environnement, de comprendre les choses et les situations, et de déterminer comment résoudre les problèmes rencontrés. (...) L'ex. classique est celui des mésanges au Royaume-Uni. Deux espèces, la mésange charbonnière et la mésange bleue, ont appris à ouvrir les bouchons en carton des bouteilles de lait livrées le matin à la porte de chaque résident, afin de boire la crème accumulée sur le col. Les oiseaux ne peuvent pas digérer les glucides du lait, seulement les lipides. Les mésanges ont d'abord trouvé l'astuce en 1921, dans la ville de Swaythling; en 1949, cette même technique avait déjà été observée dans des centaines de localités à travers toute l'Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande. Elle s'était apparemment répandue par imitation du comportement d'un oiseau par un autre, une manifestation impressionnante d'apprentissage socialisé."

Elle relate également une expérience réalisée avec le corbeau 007 en Nouvelle-Zélande qui a su réaliser différentes étapes dans l'ordre approprié pour pouvoir accéder à un tube de viande placé dans la dernière boîte.

http://www.youtube.com/watch?v=AVaITA7eBZE

Et ce n'est qu'un début :D J'adore ce genre d'ouvrage.
Carole :heureuse:

piaf75
Avatar du membre
Hors ligne
Messages : 529
Enregistré le : mer. 24 mai 2017 22:56
Code Postal : 75017

Re: Le Génie des Oiseaux

#2 Message par piaf75 » mer. 14 févr. 2018 23:37

Superbe expérience Carole ! C'est presque surnaturel !
Merci pour ce livre et surtout pour cette vidéo . :br: :br: :br:
Jean-Luc .

Fanny
Adminis-Fondateur
Avatar du membre
Hors ligne
Messages : 2590
Enregistré le : sam. 13 mai 2017 19:03
Code Postal : 20167

Re: Le Génie des Oiseaux

#3 Message par Fanny » jeu. 15 févr. 2018 08:35

:merci: Carole pour ce très intéressant partage ! :br: :br: Cet ouvrage va me passionner j'en suis certaine ! :heureuse:
Comme quoi, être traité de "cervelle d'oiseau" peut parfois être flatteur. :)
Image

puffin
Avatar du membre
Hors ligne
Messages : 818
Enregistré le : jeu. 8 juin 2017 10:36
Code Postal : 09800

Re: Le Génie des Oiseaux

#4 Message par puffin » jeu. 15 févr. 2018 09:23

:merci: les copains :D
Je pense que je vais vous narrer quelques anecdotes et observations scientifiques au fil de ma lecture. Car pour moi également, le terme "cervelle d'oiseau" n'est pas utilisé à bon escient et ne reflète pas la réalité. Ils sont sur terre depuis plus de 100 millions d'années donc on ne s'adapte pas aux changements sans un minimum de "génie" ;)
Carole :heureuse:

Laurent
Modérateur
Avatar du membre
Hors ligne
Messages : 1333
Enregistré le : sam. 13 mai 2017 19:03

Re: Le Génie des Oiseaux

#5 Message par Laurent » ven. 16 févr. 2018 03:25

:br: :br:
:jm:
WIKIPIAF V2.0 : C'est parti !
CONSULTATION toujours ouverte dans le Café des piafs : viewtopic.php?f=30&t=2966&p=25255#p25190

puffin
Avatar du membre
Hors ligne
Messages : 818
Enregistré le : jeu. 8 juin 2017 10:36
Code Postal : 09800

Re: Le Génie des Oiseaux

#6 Message par puffin » ven. 16 févr. 2018 15:09

Extrait du chapitre II "A la manière des oiseaux: le cerveau aviaire revisité" :

" Mais la mésange n'est pas seulement un oiseau agile et plein d'entrain. Elle est également vive intellectuellement, curieuse, opportuniste et dotée d'une mémoire remarquable (...).Sur l'échelle de QI de Louis Lefebvre, les mésanges, toutes espèces confondues, font jeu égal avec les pics.
Dernièrement, les légers sifflements et les gazouillis des mésanges ont été identifiés par des scientifiques comme l'un des systèmes de communication les plus sophistiqués et les plus rigoureux parmi les espèces animales terrestres. (...) leur chant est un langage complet, doté d'une syntaxe permettant de générer un nombre illimité de séquences uniques. Certaines servent à énoncer la position de l'oiseau; d'autres, à informer sur une source de nourriture savoureuse ; d'autres encore préviennent de la présence d'un prédateur en spécifiant la nature de l'animal et l'ampleur de la menace. Un sifflement doux en haute fréquence ou un trille aigu signalent un danger dans les airs, comme une pie-grièche ou un épervier, tandis qu'une séquence plus saccadée indique un prédateur immobile, rel un rapace perché à la cime d'un arbre, ou avertit que la silhouette d'un petit-duc se profile.
Le nombre de notes dans la séquence précise la taille du prédateur et donc le degré du péril; plus elles sont nombreuses, plus le prédateur est petit, c'est-à-dire dangereux. Cela peut sembler contre-intuitif, mais les petits prédateurs sont agiles et peuvent manoeuvrer plus facilement que les gros, plus lourds et plus lents. (...)
Ces séquences sont des appels à renfort permettant de mobiliser d'autres oiseaux pour harceler ou assaillir la menace; elles sont donc calibrées selon l'ampleur de celle-ci. Les vocalisations des mésanges sont si fiables que d'autres espèces tiennent compte de leurs avertissements.

(...) elles excellent à découvrir et à exploiter de nouvelles sources de nourriture. (...) Lorsque les mouches des galles ont été introduites dans l'Ouest américain dans les années 70 pour aider à contrôler la propagation de la centaurée tachetée, les mésanges ont saisi cette nouvelle opportunité. Chris Templeton a découvert que les oiseaux ont rapidement appris à repérer les fleurs abritant le plus grand nombre de larves de mouches des galles, un aliment exceptionnellement riche. (...)
Templeton était ébahi: "il est remarquable que les mésanges puissent prendre des décisions si pertinentes après avoir si succinctement évalué les fleurs". Tout aussi impressionnante est la rapidité avec laquelle ces oiseaux ont appris à exploiter une source de nourriture complètement nouvelle, un insecte exotique vivant sur une plante introduite, donc présente dans leur habitat depuis peu de temps.

Les mésanges possèdent également une mémoire prodigieuse. Elles cachent des graines et d'autres aliments dans des milliers d'endroits pour les consommer plus tard et peuvent se rappeler où elles ont dissimulé un seul aliment pendant plus de 6 mois.
Tout cela avec un cerveau à peu près deux fois plus gros qu'un petit pois."

Carole :heureuse:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité